Bandage et taping

L’utilité du bandage élastique est de fournir une compression. Cette compression est fréquemment pratiquée dans les cas d’entorse très récente, soit en phase aiguë. Le bandage permettra un contrôle de l’inflammation en limitant l’accumulation de liquide interstitiel ou de sang lorsqu’appliqué au site de blessure. L’enflure pourra ainsi être contenue et la bandage favorisera sa diminution.

La règle d’or à respecter avec les bandages élastiques est de l’appliquer de distal à proximal, soit en direction du coeur. Il faut également s’assurer de mettre une tension constante et que le bandage ne soit pas trop serré. Un bandage trop serré cause une diminution de circulation sanguine au site appliqué pouvant ainsi provoquer une augmentation de douleur, des engourdissements, un battement dans le membre et une diminution de la température aux extrémités.

Le bandage seul ne peut assurer une récupération complète suite à une blessure. Les traitements en physiothérapie permettront de récupérer votre mobilité, votre force, votre proprioception et d’être accompagné dans le retour à vos activités en toute confiance. Le bandage pourra toujours rester utile pour apporter un support à l’articulation après la diminution de l’enflure et parfois même pour restreindre certains mouvements. Par contre, une technique plus efficace que le bandage pour limiter le mouvement est le taping restrictif.

Il s’agit de bandes adhésives qui permettent de stabiliser et maintenir une articulation dans une position neutre ou de limiter une amplitude articulaire. La taping protège l’articulation sans toutefois l’immobiliser complètement. Ce faisant son utilisation est fréquente lors d’un retour à un sport ou à une activité physique suite à une blessure comme une entorse afin de limiter le risque d’aggraver la blessure.

Taping proprioceptif ou Kinésiotaping

Le taping proprioceptif est une bandelette élastique pouvant être utilisé dans plusieurs optiques: 1) inhiber ou activer un muscle, 2) supporter un tendon ou un ligament, 3) relâcher un fascia et corriger un mouvement et 4) drainer l’enflure. Les bandelettes peuvent être retrouvées de toute les couleurs mais ce n’est que purement esthétique. L’efficacité du taping réside dans son application et non dans sa couleur.

1) Lorsque le taping est appliqué avec une tension sur le muscle, la contraction du muscle est facilité. Ce moyen peut être adopté pour aider à regagner la force musculaire perdue soit suite à une chirurgie ou secondaire à des douleurs. À l’inverse, pour diminuer les tensions dans un muscle tendu, le taping sera appliqué sans tension sur le muscle en question. Le taping pouvant être conservé pendant quelques jours permet la détente durant plusieurs jours.

2) Le taping proprioceptif peut être utilisé dans les cas de tendinite et tendinopathie ou suite à une blessure ligamentaire. En application, le taping sur le tendon ou le ligament ciblé avec une tension maximale, on permet une diminution de la pression et de la douleur permettant une guérison plus rapide, car l’activité physique est mieux tolérée.

3) Le taping proprioceptif est couramment utilisé pour corriger un mouvement en favorisant un meilleur alignement osseux notamment au genou et à l’épaule. Une application précise avec une tension favorise à ce que le genou, l’épaule ou toute autre articulation soit dans une position biomécanique plus optimale pour le mouvement et limite les douleurs ressenties à l’activité.

4) La quatrième , et dernière, utilité du kinésiotaping est de favoriser le drainage de l’enflure. L’application du taping proprioceptif dans le cas d’enflure permet de soulever la peau. Ce soulèvement cré un espace entre la peau et les tissus sous-cutanée offrant une liberté au liquide lymphatique de regagner le système lymphatique. L’enflure suit les filaments du tapings qui sont appliqués. Durant tout la durée du port du taping, un flot continu du liquide lymphatique sera fait.

Au final, le kinésiotaping peut être utilisé dans maintes conditions et pour différentes optiques. Votre thérapeute évaluera la pertinence d’utiliser cette modalité avec vous selon votre condition. Ne vous gênez pour poser des questions sur le kinésiotaping à votre thérapeute!