Course à pied

Vous ressentez des douleurs pendant ou après une sortie de course ou vous voudriez vous mettre à ce sport?

Consultez votre physiothérapeute pour l’évaluation de votre course et avoir des conseils pratiques et spécifiques pour éviter de vous blesser.

La formation du physiothérapeute sur la course à pied permet d’analyser le patron de course et évaluer la biomécanique afin de s’assurer que la technique de course est efficace. Elle permet également de traiter les différentes blessures reliées à la pratique de la course à pied. Votre physiothérapeute vous donnera des conseils et des exercices personnalisés selon votre technique de course afin d’éviter les douleurs et d’améliorer vos performances.

Pour éviter les blessures de surutilisation par mauvaise adaptation du corps, trois catégories de facteurs doivent être prises en compte durant l’évaluation:

  • Intrinsèques: mauvaise biomécanique, dysfonction musculaire et fragilité tissulaire
  • Stress mécanique: erreurs d’entrainement
  • Extrinsèques: mauvaises chaussures, orthèses, surfaces de course


Voici quelques conseils pratiques pour mieux courir et éviter des blessures:

1. Diminuer la force d’impact en:

a. Augmenter les sensations aux pieds (choix de la chaussure)

b. Avoir une foulée plus légère (faire de petits pas)

c. Augmenter la cadence entre 170 et 190 pas/minute

d. Faire du renforcement spécifique des muscles faibles

2. Avoir un bon alignement dynamique du quadrant inférieur en faisant des exercices de contrôle du membre inférieur.

3. Suivre un programme d’entrainement progressif afin de bien doser le stress mécanique sur votre corps; 4 sorties de course par semaine est le minimum recommandé.

4. Le temps de corriger la cause d’une blessure: Prendre un temps de repos et remplacer en partie la course par une activité moins stressante (natation, vélo).

Choix de chaussure

La chaussure idéale doit répondre à 6 caractéristiques :

  • Être confortable et respecter l’anatomie du pied.
  • Avoir un amorti le plus petit possible afin d’améliorer la sensation de contact du pied au sol.
  • Avoir une pente faible (différence de hauteur entre les orteils et le talon) pour un meilleur contact du pied au sol.
  • Être souple afin de laisser au pied son mouvement naturel.
  • Éviter une trop grande stabilité imposée par les technologies anti-pronation et le soutien de l’arche plantaire.
  • Être légère: plus la chausse est légère, plus la biomécanique naturelle de course est favorisée.

Un changement de chaussure ne doit pas se faire à la légère et il n’est pas toujours nécessaire. Il est recommandé de continuer la course avec vos chaussures habituelles si vous n’êtes pas blessé, que vous êtes habitué à courir avec vos chaussures et que vous ne voulez pas améliorer vos performances. Advenant qu’un changement de chaussure soit indiqué dans votre cas, la transition devra se faire progressivement afin d’éviter des blessures de surutilisation au pied ou à la cheville. Ce genre de blessure est fréquemment rencontré lorsqu’un changement trop rapide est effectué.

En fin de compte, l’important est d’être bien en faisant son sport préféré. Si ce n’est plus le cas, votre physiothérapeute est là pour vous remettre sur la route.

TOUS DROITS RÉSERVÉS PHYSIOTHÉRAPIE BOISBRIAND 2020