Tendinopathie latérale du coude, connue sous le nom «Tennis Elbow»

Tendinopathie latérale du coude_htm_2a26c562

Quoi savoir sur le fameux «Tennis Elbow»

Primo, cela n’arrive pas seulement aux joueurs de tennis. La majorité de ceux ayant une douleur aux tendons qui s’insèrent sur l’épicondyle ne joue pas au tennis; ils font des mouvements répétitifs à leur travail ou à leurs occupations (ex.: mère de famille), ils font une activité rare telle que peinturer la maison pendant laquelle ils ne font qu’un seul mouvement brusque au niveau de la main/poignet qui déclenche les douleurs.

Tendinopathie latérale du coude_htm_4163d787

Cela se produit principalement chez ceux âgés entre 35 et 55 ans, attribuable aux changements morphologiques des tendons qui les rendent plus faibles et, donc, plus à risque. La douleur se présente principalement à l’insertion des tendons à l’épicondyle.

La douleur est majoritairement pire le soir; le matin, le coude est plus raide. De saisir des objets avec la main risque d’exacerber la douleur et avoir le coude étendu va rendre le tout encore pire.

Traitement

La plus importante composante de la réadaptation est de donner du repos au bras douloureux en modifiant vos activités (ex.: diminuer les heures de travail/sport, déléguer des tâches ménagères…). En physiothérapie, un programme d’exercices vous sera montré lequel contiendra des exercices d’étirements légers et de renforcements progressifs non douloureux. En traitement, le thérapeute appliquera les modalités nécessaires selon la condition unique à chacun.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à nous appeler au 450-430-4459.
Simon Dalle-Vedove, physiothérapeute chez Physiothérapie Boisbriand
19 juillet 2016